PS5: un ex rédac’Chef soufflé par la démo d’un RPG

De 25 octobre 2019 Actu

La valse des rumeurs reprend de plus belle. Après les croquis ambigus d’un devkit PlayStation 5 confirmés par un développeur de Codemasters au long pédigrée (F1, GRID…), c’est au tour d’un ancien rédacteur en chef du défunt mensuel GameFan (l’original nord-américain) de livrer un témoignage alléchant sur un titre en production sur la prochaine console de Sony.

Ce titre n’est pas une exclusivité PS5, mais l’ex-responsable rédactionnel se présentant sous le pseudo Kleegamefan affirme avoir assisté à une démonstration de ce jeu sur un devkit alpha PS5. Bien que sommaire et très instable sur le plan technique, l’heureux élu affirme avoir été soufflé par la brillance de ce RPG à monde ouvert.

Il précise tout de go qu’il n’existe aucune équivalence à ce jour en terme d’échelle environnementale et de générosité visuelle. Les références PS4 tels que The Witcher 3 et Horizon Zero Dawn seraient surclassées par l’immensité des décors baignant – à ce stade de production – sous une lumière labellisée  »Ray Tracing ».

« Le taux de rafraîchissement des images oscille entre 20/30 images par seconde (…) n’empêche que je n’ai jamais rien vu de tel » s’enthousiasme-t-il. Une question liée au rôle du SSD aurait froissé le démonstrateur, sûrement éludée par une phase de développement à peine amorcée projetant ainsi la sortie de ce jeu bien au-delà de la commercialisation de la PS5. « Aussi excellent que cela puisse paraître, j’ai l’impression que ce titre n’accompagnera pas la console à son lancement, vraiment trop tôt » en déduit-il.

Poussé à en dire davantage, le journaliste s’exécute en ignorant les règles fondamentales du NDA qu’il a probablement signé pour être gratifié de ce rare privilège. Afin de donner un ordre d’idées sur le niveau de détails graphiques, Kleegamefan cite The Order 1886 « doté d’une grande distance d’affichage et entièrement destructible ». Il insiste sur le caractère AAA de ce projet : « ce n’est pas une démo technique habituellement présentée lors du GDC ».

Enfin, les éléments de comparaison lui manquent précise-t-il : « je ne peux exprimer correctement ce à quoi j’ai assisté, rien d’autre n’existe ».

Dont acte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.