Mark Cerny lève partiellement le voile sur la PS5

De 17 avril 2019 Actu

Contre toute attente, c’est à l’édition en ligne du magazine Wired que Mark Cerny, nouveau visage du versant technique de la PlayStation, a réservé les premières informations sur la nouvelle console de salon de Sony.

Domaine réservé des communicants, Mark Cerny emprunte à leur sémantique les pires clichés pour décrire la PS5 : « console toute en rupture » voire « clé de voute de la prochaine génération ». N’en jetez plus ! On pardonnera très vite cette entrée en matière maladroite pour se concentrer sur l’essentiel, les spécificités techniques.

« Je sais bien que c’est impossible, mais pouvons-nous avoir un SSD ? » dixit un développeur…

Avec la confirmation qu’un SSD équipera bien la PS5, c’est le volume et poids imposant des consoles PlayStation précédentes qui ne sera plus désormais qu’un lointain souvenir en plus d’une rapidité de transmission sans égale sur le marché. « La vitesse de lecture de brute est importante » tente-t-il d’expliquer. L’appuie d’une démonstration visuelle aux journalistes de Wired apporte un éclairage plus précis sur les déclarations de l’ingénieur émérite. Reposant sur un kit de développement « basse vitesse », les temps de chargement de Spider-Man, titre phare de la PS4, sont considérablement réduits, passant de 15 à 0,8 secondes. C’est quasi 19 fois plus rapide !

Le SSD offre d’autres gains perceptibles dans le déroulement du jeu. La représentation des environnements 3D, des personnages gagnera en vitesse. Comme pour enfoncer le clou, la vélocité de la caméra manipulée « à la vitesse d’un avion de combat » fait fi de l’extrême complexité de l’architecture des quartiers que survole le monte en l’air. D’autres fonctionnalités laissées à la discrétion de la communauté des développeurs matérialiseront la plus-value du SSD contribuant au confort du joueur.

L’entrée fracassante de Google dans l’industrie du jeu ne changera en rien les plans de Sony assure M. Cerny. Pas même l’intégration tout ou partie du cloud gaming dans la prochaine Xbox car « nous sommes les pionniers de cette technologie » assure-t-il. Une réponse toute faite qui gagnera en éclaircissement « à mesure que nous nous approcherons de la phase de lancement ». Une chose est sûre, la PlayStation 5 sera rétro compatible. Les derniers brevets déposés par l’ingénieur lui-même et mis en pleine lumière par de fins observateurs accréditaient déjà cette fonctionnalité. Idem pour l’existence de titres transgénérationnels. Tancé par les journalistes de Wired, M. Cerny se refuse à identifier les titres en question. Cependant, l’homme a laissé un rictus trahir le statut cross-gen de Death Stranding.

Après maintes spéculations, c’est finalement la série Ryzen de dernière génération d’AMD qui équipera le nouveau modèle de Sony. Huit cœurs battront sous le capot, surclassant de loin la PS4 Pro basée sur Jaguar. La puce graphique est une variante personnalisée de la famille Navi de Radeon, capable de prendre en charge le traçage de rayon (Ray-Tracing, ou RT). Si de toute évidence, l’image gagnera en qualité cinématographique, l’ingénieur vedette préfère attirer l’attention sur les bénéfices que les sources audio peuvent tirées de cette technologie avant-gardiste : « avec ce nouveau modèle de console, notre rêve est de démontrer à quel point l’expérience audio peut devenir radicalement différente à condition que nous lui consacrons des ressources matérielles suffisantes », plaide-t-il. Elle sera profitable avec n’importe quel appareil audio de base.

Toutefois, c’est véritablement avec la réalité virtuelle que l’idée de Mark Cerny prend tout son sens. Le sentiment de présence, celui d’exister dans un environnement simulé grâce à un son volumétrique prendra enfin forme avec le PSVR 2, bien que ce dernier se refuse à s’épancher sur son existence.

Sony annonçait il y a peu un bouleversement dans sa stratégie de communication, preuve en est faite avec ces révélations surprises. Bien que le propos est flou, la teneur médiatique est assez retentissante pour parasiter celle de Microsoft qui dit-on va lever le voile d’ici quelques heures sur une Xbox One S aux jeux dématérialisés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.